Chaque jours on réalise des actions qui nous semble totalement banales et sans importance. Pourtant 40% de ce qu’on fait au quotidien est une habitude. Ces actions font partie d’un système neurologique complexe et il y a une raison pour laquelle nous les faisons. Comprendre le fonctionnement des habitudes est la première étape pour les modifier.

Connaissez-vous l’histoire du dentifrice aux Etats-Unis ? 

Dans les années 1990, l’un des plus grands publicitaires de l’époque, Claude Hopkins, se voit proposer une opportunité de business et décide de commercialiser un nouveau produit : le dentifrice Pepsodent. 

A une époque où le brossage de dent n’était pas une pratique répandue aux Etats-Unis, Hopkins a convaincu des millions d’américains d’adopter un nouveau comportement et à en faire une routine quotidienne !

Alors, vous vous demandez surement pourquoi je vous parle de dentifrice ?

Ce qui est intéressant dans cette histoire, c’est que Hopkins avait en fait utilisé, sans le savoir à l’époque, les principes même de la neurologie de l’habitude. 

Le pouvoir des habitudes : comment ça marche vraiment ?

 Pour faire simple, une habitude est un schéma comportemental qui, à force d’être répété, s’est ancré dans notre cerveau et s’est automatisé. C’est pourquoi on est capable de réaliser certaines actions sans trop y réfléchir : se brosser les dents, faire ses lacets, conduire, etc.

En effet, Le cerveau se met en quelque sorte en mode “économiseur d’énergie” ce qui nous permet de réfléchir à des choses plus importantes en même temps, comme par exemple, d’où est arrivé Arya pour tuer le Roi de la Nuit dans Game of Thrones ? Je me pose encore la question…

Dans le livre Le Pouvoir des habitudes, Charles Duhigg identifie les 3 phases distinctes d’une habitude : le signal, la routine et la récompense.

1-  Le signal : Il s’agit d’un stimulus déclencheur. Il envoie un signal à notre cerveau qui nous pousse à entamer une action. Le signal peut être un endroit, un moment de la journée, un état émotionnel, une personnes ou encore un comportement. Il peut y avoir plusieurs signaux pour une même routine.

2- La routine : La routine est le comportement adopté en réponse au signal.

3- La récompense : C’est ce qui incite notre cerveau à reproduire la boucle à l’avenir. Elle renforce le lien entre le signal et la routine.

Ainsi, dans le cas de Pepsodent le stimulus était la sensation de saleté sur les dents, l’habitude était l’acte de se brosser les dents et finalement la récompense était d’avoir un sourire beau et propre.

 

Pourquoi les habitudes perdurent-elles ?

Lorsqu’une habitude est formée, une nouvelle composante entre en jeu et solidifie la boucle neurologique : c’est le besoin. 

Le cerveau a la capacité d’anticiper une récompense avant même que l’action de l’habitude n’ait été effectuée. Il nous transmet le désir de réaliser la routine. 

Pour prendre un exemple tout simple, quand vous allez au cinéma, votre cerveau va anticiper la récompense du pop-corn et vous allez donc ressentir le besoin d’en avoir. 

Par conséquent, la non-satisfaction de ce besoin entraîne une frustration. C’est pourquoi il est souvent très difficile de résister à la tentation. Notre cerveau ne nous rend pas la tâche facile…

Analysez votre habitude

Pendant très longtemps, l’une de mes mauvaises habitudes a été ma consommation excessive de vidéos sur Youtube. Je pouvais passer des heures entières, dans une espèce de transe, à regarder des vidéos plus inutiles les unes que les autres sans jamais voir le temps passer. 

Vous connaissez la section des vidéos recommandées par Youtube ? 

Vous savez celle qui vous fait passer en quelques heures d’une vidéo très intellectuelle sur le réchauffement climatique à une vidéo de chat effrayé par un concombre ? 

C’était ça mon problème. Je pouvais perdre quatres heures par jour à scroller sur le feed infini de Youtube.

Deux stimulus bien évidents étaient à la source de mon habitude. Premièrement, mon smartphone. Sagement posé sur ma table de chevet, je n’avais qu’à tendre le bras pour me faire aspirer dans la spirale infernale de Youtube. 

Et deuxièmement, l’heure de la journée. Mes deux moments forts pour m’adonner à cette activité étaient le soir, avant de m’endormir, et le matin, en me réveillant.

Alors, j’ai décidé de prendre les choses en main. Ne pouvant pas supprimer les soirées et les matinées (bien que supprimer les matins réjouirait la plupart d’entre nous !), je pouvais en revanche supprimer Youtube.

J’ai donc choisi de désinstaller l’application de mon smartphone. J’ai ensuite acheté un Kindle que j’ai placé sur ma table de chevet comme forme de substitution. 

Et ça a marché ! 

Je n’ai même pas ressenti le manque de Youtube car j’avais une nouvelle source de divertissement pour la remplacer. J’ai remplacé une routine par une autre pour répondre au même besoin !

C’est donc en cherchant à comprendre mon habitude et comment elle fonctionnait que j’ai finalement réussi à m’en débarrasser.

Ce n’est pas toujours si évident

Ce qui est intéressant avec les habitudes, c’est qu’elles sont profondément psychologiques. Nous même ne sommes pas toujours conscients des raisons pour lesquels nous faisons des choses. 

En réalité, une récompense peut en cacher une autre bien plus profonde. Ca peut-être un besoin de socialisation (ce qui arrive généralement avec la cigarette ou le café), le besoin de relâcher son stress, la recherche d’un sentiment d’accomplissement, etc.

C’est uniquement en comprenant réellement de quoi il s’agit que nous pouvons agir dessus et instaurer une routine plus saine qui pourra à son tour répondre à ce même besoin.

Pour conclure cet article, je vous invite donc à décoder votre habitude en utilisant les étapes suivantes :

1- Identifier la routine : il s’agit du comportement à supprimer : manger du fast food, fumer, réseaux sociaux… 

2- Identifier le signal : posez-vous la question, à quel moment faite vous la routine ? où êtes vous ? avec qui ? dans quel état émotionnel êtes-vous ? 

3- Identifier la récompense : votre routine, que vous apporte-t-elle ? quel désir profond satisfait-elle ? 

Pour aller un peu plus loin, découvrez 8 astuces pour changer ses habitudes.

 

Lire plus d’articles

Reçois ton Planner Gratuit !

Entre ton adresse e-mail et reçois ton daily planner pour mieux t'organiser

Succès ! Le planner va bientôt arriver dans ta boîte mail !

2 Shares
Tweet
Share
Share
Pin2